Munk School of Global Affairs and Public Policy G7 Information Centre
Summits |  Meetings |  Publications |  Research |  Search |  Home |  About the G7 and G8 Research Group
Trinity College in the University of Toronto

G7 Charlevoix Summit

Annexe B :
Déclaration des ministres de l'Innovation du G7 au sujet de l'intelligence artificielle

Ministres de l'innovation du G7
Montréal, Canada, 28 mars 2018
[English]

L'intelligence artificielle (IA) comprend un ensemble de technologies complexes et puissantes qui toucheront, voire transformeront, tous les secteurs et toutes les industries, et qui aideront la société à résoudre certains de nos problèmes les plus épineux. En outre, les technologies de l'IA apporteront vraisemblablement d'importants gains de productivité. Les innovations dans les technologies de l'IA pourraient créer de nouvelles sources de croissance économique, surtout dans les pays luttant avec une population vieillissante ou des économies largement tributaires des leviers traditionnels de la production, y compris en aidant à surmonter les obstacles à la pleine participation au marché du travail et à nos sociétés. Pour réaliser le vaste potentiel des technologies de l'IA, il faudra des investissements judicieux dans l'entrepreneuriat, l'éducation et le marché du travail, de façon à promouvoir les compétences et les connaissances utiles aux emplois de l'avenir[1] et à s'adapter aux changements dans la demande de compétences.

À la réunion des ministres des TIC et de l'Industrie du G7 à Turin (Italie), sous la présidence italienne du G7 en 2017, les ministres des pays du G7 ont exprimé une vision de l'IA centrée sur l'humain et axée sur l'innovation et la croissance économique.

Préambule

Nous, ministres de l'Innovation du G7, nous sommes réunis à Montréal (Québec) les 27 et 28 mars 2018. En 

les ministres de l'Innovation du G7 entendent faire fond sur la vision commune d'une IA centrée sur l'humain, vision qui exige d'aborder avec soin le développement et le déploiement de cette technologie prometteuse. à la suite de la rencontre de 2016 au Japon des ministres du G7 responsables des TIC et de la rencontre de 2017 en Italie des ministres de l'Industrie, les membres du G7 mettent l'accent cette année sur l'interdépendance entre la croissance économique suscitée par l'innovation en IA, l'augmentation de la confiance envers l'IA et de l'adoption de l'AI, et la promotion de l'inclusivité dans le développement et le déploiement de l'IA. Appuyer la croissance économique suscitée par l'innovation en IA signifie d'utiliser des applications d'IA en vue d'améliorer la performance économique. Selon les prévisions, l'IA engendrera des billions de dollars par année d'activité dans l'économie mondiale dès 2030[2]. Les pays du G7 comprennent que des innovations en IA induit par le marché produiront des effets positifs dans tous nos pays, dans des domaines vitaux comme la santé, l'environnement, le transport, le secteur manufacturier, l'agriculture, la sécurité et la gouvernance. Ces gains seront réalisés grâce à des politiques qui encouragent l'entrepreneuriat en matière de technologies de l'IA, qui préparent la population à des changements dans la société et dans la demande sur le marché du travail, y compris les segments de la population qui risquent d'être laissés pour compte, ainsi que des politiques qui créent des environnements de marché ouvert et équitable, y compris en favorisant et en protégeant la libre circulation de l'information. Cette démarche comprend une opposition à des exigences de localisation des données qui sont injustifiables, en tenant compte d'objectifs légitimes de politiques publiques, ainsi qu'à des politiques d'application générale qui exigent l'accès au code source de logiciels de grande diffusion ou le transfert de code source comme condition d'accès au marché, tout en reconnaissant l'intérêt légitime des gouvernements à évaluer la sécurité de ces produits. Une telle démarche crée un environnement commercial qui invite à l'innovation tout en assurant la prévisibilité dans les relations commerciales, y compris en droit. Augmenter la confiance envers l'IA et l'adoption de l'IA est nécessaire pour assurer la croissance économique et alimenter les innovations futures qui peuvent profiter à la société dans son ensemble. Les membres du G7 comprennent qu'il est possible de favoriser la confiance et l'adoption au moyen d'une démarche multipartite robuste comprenant, entre autres  des initiatives d'éducation et de sensibilisation du public aux avantages des technologies de l'IA; l'augmentation de la participation des femmes sur le marché du travail; la promotion sur le marché d'applications d'IA qui sont sûres et fiables; la prise en compte précoce des répercussions pour les citoyens, y compris en respectant la protection de la vie privée comme valeur fondamentale et en respectant les cadres pertinents relatifs à la vie privée et à la protection des données; des mécanismes assurant la responsabilisation à l'égard des systèmes d'IA; des moyens pour favoriser des processus induit par l'industrie augmentant la sécurité et la vigilance dans la conception et la mise en œuvre de systèmes d'IA; des efforts pour prévenir la mauvaise utilisation d'applications d'IA qui pourrait être nuisible; des initiatives, notamment de la part de l'industrie, qui encouragent l'encadrement de l'intervention humaine dans les processus décisionnels dans l'IA. Promouvoir l'inclusivité dans le développement et le déploiement de l'IA est vital pour assurer un vaste appui du public en faveur de l'adoption de l'IA et pour que tous les membres de la société puissent bénéficier de cette technologie. Les membres du G7 appuient les efforts déployés, notamment par l'industrie, dans le sens d'un dialogue multipartite sur les technologies de l'IA en réunissant l'industrie, les gouvernements, le milieu universitaire et la société civile – y compris des groupes sociaux représentant des populations diverses traditionnellement sous-représentées comme les femmes, les LGBTQ, des groupes ethniques, des groupes religieux, les personnes handicapées, les aînés et les jeunes, et les Autochtones. De tels dialogues peuvent aider à créer des systèmes d'IA qui soient plus représentatifs et utiles, qui soient pertinents et qui répondent aux besoins de l'ensemble de la société, et qui stimulent l'innovation dans tous les segments de la population.

Pour réaliser des progrès dans chacun de ces domaines interreliés, les membres du G7 s'attacheront à 

Prochaines étapes

Les ministres de l'Innovation du G7 ont décidé de 

Notes de bas de page

[1] Brookfield Institute for Innovation + Entrepreneurship, The Talented Mr. Robot: The Impact of Automation on Canada's Workforce (2016), p. 22.

[2] PricewaterhouseCoopers, Sizing the Prize: What's the Real Value of AI for Your Business and How Can You Capitalise? (2017), p. 3.

[retour en haut]

Source: Site officiel de la présidence canadienne du G7 2018